vendredi 7 février 2014

Ma to do not list, mes irrésolutions généalogiques...

Début janvier, j'ai vu fleurir sur les blogs ou sur Twitter, des messages annonçant que 2014 serait l'année des résolutions généalogiques : les planifications que nous lançons au début de chaque année, que nous oublions au fil des mois et qui reviennent en mémoire au début de l'année suivante  !

Plusieurs généabloggeurs se sont engagés par écrit à effectuer une tâche mensuelle pour achever un travail qui jusqu'ici était en attente. Et certains ont déjà confirmé leurs promesses... Félicitations !

Pour ma part, je me promets, depuis 4 ou 5 ans, d'enregistrer sur Hérédis toutes mes données ! (j'enregistre le minimum)
                      
-Tu as 365 jours pour le faire, me dis-je chaque début d'année !

Et je réalise que cela fait plus de 1500 jours de promesses non tenues... La reine de la procrastination généalogique, c'est moi !

Aussi, ne me suis-je pas précipitée pour répondre à l'appel de Sophie... Mais c'était sans compter avec la petite voix intérieure : celle qui donne mauvaise conscience et qui essaie de vous attirer sur le droit chemin.

Finalement, j'ai cédé... et depuis deux semaines,  j'ai entrepris un grand travail de mise à jour sur Hérédis, la version 2014 Pro achetée en novembre 2013. (Ah oui, déjà 3 mois... Le temps passe si vite !)
Il était temps d'expérimenter ce nouveau logiciel prometteur qui a fait l'objet de plusieurs articles.

Voici le résultat du travail réalisé :

Première tâche : Reprendre tous les actes qui sont rangés dans des classeurs : un pour chaque grand-parent .

Seconde tâche : Enregistrer le maximum de renseignements sur le logiciel. La relecture des actes m'a permis de relever des informations passées inaperçues.

Puis, j'ai vérifié et enregistré les sources (AM ou AD + réf. des cotes),


         J'ai inscrit les témoins,

         J'ai scanné chaque acte que j'ai ensuite enregistré dans les médias,

         J'ai créé de nouveaux évènements pour les fiches matricules militaires, les contrats de mariage...




Les petites barrettes de couleur précisent que les évènements principaux sont complets... Ouf !

Puis, j'ai fais une sauvegarde sur mon ordinateur portable. Hérédis propose une synchronisation par wifi, cela s'effectue en moins d'une minute. Ainsi, mes deux ordinateurs sont simultanément à jour.

En quinze jours, j'ai  revu tous les actes de mes ancêtres maternels.
Si la satisfaction du travail accompli est là, la tâche est loin d'être achevée... Il me reste à revoir  les actes paternels et ceux des ancêtres de mon mari.
Donc, je continue ma petite besogne ! A suivre :-)







9 commentaires:

  1. Bonsoir Évelyne,

    Reste une question:désormais,qui est la reine ou le roi de la procrastination généalogique?
    Bon courage pour la suite de la besogne .
    Philippe

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Philippe,
      Tant que mon travail est inachevé... Je garde la couronne ! ;-)

      Supprimer
  2. La généalogie favorise la procrastination, je le crains, car les recherches ne sont jamais terminées... Alors, un jour de plus ou de moins avant de poursuivre ! Et puis, un jour, on prend conscience que le temps file de plus en plus vite, l'âge venant, et on s'y colle sérieusement.
    Mais le plus important, c'est d'y prendre du plaisir. Chacun ou chacune à son rythme.
    Bon courage pour tes mises à jour !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Dominique,
      Je suis d'accord avec toi mais à force de reporter ces travaux d'enregistrement je me rends compte que je suis passée à côté d'informations. C'est dommage !
      Mais il n'est jamais trop tard... ;-)

      Supprimer
  3. Bravo pour le travail entrepris ! Je m'étonne quand même que vous n'ayez pas informatisé plus tôt vos données : ce n'est pas par indifférence aux "nouvelles technologies", votre blog et vos interventions sur les réseaux sociaux témoignent du contraire. En tout cas bon courage pour la suite : vous ne regretterez pas votre peine :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Jean-Michel pour vos encouragements !
      Je considérais ce travail de saisie pas passionnant du tout... J'ai donc laissé traîné... Maintenant, je me rends compte qu'il est tout aussi important que les recherches ! ;-)

      Supprimer
  4. Je ne peux que t'encourager à la saisie de tes données grâce à ton logiciel favori, cela permet de visualiser plus facilement les liens entre les différents individus présents à chaque événement et de se faire une meilleure idée de l'environnement social de nos ancêtres.

    RépondreSupprimer
  5. Yvette Berlizon9 février 2014 16:27

    Ça alors, je croyais que tu étais la Reine de la saisie sur Hérédis, et tu fonctionnais encore avec papier, crayon, classeur. Remarque "faute avouée à demie pardonnée". On voit la paille dans l’œil du voisin....... Je devrais prendre exemple sur toi.Bon courage tout de même

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Yvette, Mais petite rectification : j'avais fait des saisies sur Hérédis mais n'avais enregistré que le minimum. J'ai donc complété les données, et cela nécessitait ce grand travail de remise à niveau ! Je suis contente de l'avoir fait ! A bientôt

      Supprimer