lundi 3 février 2014

# Généathème : Le document du mois

En ce mois de février, +Sophie Boudarel nous propose de mettre en lumière un document qui nous touche particulièrement.

Je détiens quelques "vieux papiers" du côté de la famille Achon, mais du côté de mes ancêtres les cartons d'archives sont vides... ou presque.

Donc, je pensais mettre en valeur un acte notarié rédigé en Auvergne au XIXe siècle.

Mais c'était sans compter avec ma fibre ménagère... et mes petites séances de rangement... Cela m'arrive de temps à autre.

Dernièrement, en déplaçant des vieux cartons, mon regard s'est porté sur celui contenant les archives de mes parents.
Naturellement, j'ai soulevé le couvercle... Et puis, j'ai soulevé un papier, puis deux , puis... finalement, j'ai vidé la boîte. Et puis, en regardant ces papiers jaunis, les souvenirs ont jailli... Et puis, le temps a suspendu son vol...

Et après quelques heures d'une petite escapade dans le passé, une surprise m'attendait. Au milieu d'un méli mélo de photos, de papiers administratifs et de lettres, bien rangés dans une enveloppe en papier kraft, j'ai découvert le livret militaire de mon père ainsi qu'un "ausweis" lorsqu'il était prisonnier STO en Allemagne.

J'ignorais que je détenais ces précieux documents ! Ils attendaient dans leur écrin de carton que je les découvre pour vous les présenter :








  
En février 2013, je suis allée au Service Historique de la Défense à Caen. J'y ai trouvé le dossier de prisonnier de mon père. Mes découvertes feront l'objet d'un prochain article.
Et avec mes dernières trouvailles, je vais pouvoir compléter le parcours militaire de Papa !


8 commentaires:

  1. Quelle trouvaille ! J'imagine ton émotion.

    RépondreSupprimer
  2. Quel bonheur de trouver encore des surprises au fond des cartons.... ;)
    Merci pour ce partage !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une heureuse surprise ! Merci Marine

      Supprimer
  3. Belle surprise et ô combien émouvante !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Dominique ! Quelquefois, les surprises se trouvent à portée de main !

      Supprimer
  4. Yvette Berlizon5 février 2014 13:53

    Je suis très heureuse pour toi, j'imagine combien l'émotion a du être grande en faisant cette trouvaille. Il faut donc se "méfier" des choses bien rangées, elles n'ont pas tout dit!!!
    Aucun doute que la journée de ta découverte a été largement ensoleillée :)

    RépondreSupprimer