dimanche 4 août 2013

# Généathème : Lorlanges, un village auvergnat...

Chaque année, en juillet, je fais une petite échappée sur les terres des ancêtres de Monsieur... J'y retrouve mes cousins de cœur... et c'est toujours un temps de partage, dont pêle-mêle : la généalogie, les recherches aux archives départementales du Puy en Velay, les confitures, les vide-greniers et cette année, l'arrivée d'un bébé... Bienvenue à Mathis !  

Ici, nous sommes aux confins de trois départements : la Haute-Loire, le Cantal et le Puy de Dôme et plus exactement dans la *Limagne brivadoise.

L'autoroute traverse cette région, autrefois enclavée, et permet d'admirer le décor vallonné et boisé, avec de-ci, de-là, des pitons de roche basaltique laissant entrevoir la silhouette des volcans qui se dressent à l'horizon.

Les routes étroites et sinueuses forment des rubans où chaque virage offre un paysage différent.
Les champs et les pâturages tels une superbe mosaïque mêlent leurs couleurs. Le blond des céréales et le jaune vif des tournesols contrastent avec le vert des maïs et celui des bosquets.

L'agriculture et l'élevage sont les principales ressources du lieu.

Les châteaux sont nombreux et qu'ils soient en ruines ou habités, témoignent de l'attraction de la noblesse pour cette contrée giboyeuse.

Lorlanges se dresse sur le flanc d'une colline. Son origine remonte à la Gaulle romaine ; des vestiges de villas romaines y ont été trouvés.

Aujourd'hui, le village fait partie de l'agglomération de communauté de Blesle et compte environ 307 habitants au dernier recensement avec une densité de 21 habitants au kilomètre carré. La commune se compose d'un bourg, de sept hameaux et de deux châteaux privés.

 



                                                                       
C'est d'abord dans le hameau de Clamonet puis dans celui de Clamont que les "Achon" s'établirent. Le couple fondateur fut formé par Jean Achon venant de Léotoing. Il épousa Marguerite Valeix de Lorlanges le 29 janvier 1782. Les deux villages sont à quelques lieues l'un de l'autre.
Jean & Marguerite ont eu 13 enfants : 10 garçons & 3 filles assurant ainsi une descendance nombreuse.


                                   Clamont












             Le château et le village de Léotoing


*Une Limagne est une plaine en auvergne
  La Limagne brivadoise est la plaine autour de Brioude.

Généathème : village










              






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer un commentaire