jeudi 3 janvier 2013

Au gui, l'an neuf...

 
Si les coutumes évoluent, les voeux restent les mêmes : je vous souhaite une très bonne année 2013.

En étrennes, voici un petit florilège des traditions du nouvel an dans les régions chères à mon coeur :

*En Picardie, Flandre & Artois : aux enfants venus apporter leurs voeux de Bonne Année : on offrait des gaufrettes et des strinen (étrennes)

*En Normandie, on offrait également les étrennes ou haquionettes (déformation de l'expression : au gui, l'an neuf) : eau-de-vie, galette, et parfois pain de sucre.
Les boulangers confectionnaient à l'occasion du jour de l'an : des petits bonshommes anthropomorphiques : les filliats, représentant des personnages des deux sexes. On offrait aux petites filles les filliats-garçons et réciproquement.

*En Bretagne : Pour le nouvel an ou aguihanneuf, les jeunes gens quêtaient pain, lard et boudin.en menaçant d'emmener la maîtresse de maison si on ne leur donnait rien. On appelait ces quêteurs les étrenneurs ou équineneriers.

Que cette nouvelle année vous apporte de belles surprises généalogiques !!!








*Menus & coutumes des provinces françaises de Colette Guillemard aux éditions Chistine Bonneton

2 commentaires:

  1. Bonne année Evelyne ! Quelle soit remplies de découvertes et d'articles ;-)

    Amitiés,

    Sophie

    RépondreSupprimer
  2. Yvette Berlizon9 janvier 2013 22:31

    Bonne année à toi Evelyne; c'est vrai que les traditions se perdent un peu. Quand j'étais enfant, on faisait la tournée des "anciens" dans la famille et on recevait des étrennes...............qui étaient tout de suite empochées par les parents pour plus tard si tard que je ne me souviens pas avoir profité de ces dons. Mais bon cela reste un bon souvenir
    Belle année 2013 pour ton blog
    Yvette

    RépondreSupprimer